National Nursing Week Stories: Bonnie Hamilton Bogart

Bonnie Hamilton Bogart

May 11, 2022

Like this Story? Please Share!

What is your role and/or practice experience?

Bonnie Hamilton Bogart is a retired Registered Nurse and consultant in public health and early childhood development, with over 40 years of experience. Bonnie’s practice spans from starting as a daycare owner to becoming an experienced public policy and research professional. Since retirement, Bonnie has dedicated two decades to children’s environmental health in New Brunswick.

What is your experience in environmental sustainability and/or environmental justice? What are some environmental sustainability projects you have led, implemented, participated in or are currently working on in your role as a nurse?

Some of Bonnie’s experience includes:

How did you get started in environmental sustainability and/or environmental justice work? What inspired you?

A big inspiration for Bonnie was Theo Colborn’s landmark book, “Our Stolen Future”, the first book to piece together the evidence recognizing how environmental hazards impact our endocrine system and fertility, therefore affecting human health and survival. Additionally, Raffi, children’s troubadour, became the Children’s Environmental Health Champion and a steadfast inspiration to Bonnie.

What barriers and/or supports have you experienced when engaging and implementing in sustainability work? How did this affect your ability to implement the sustainability initiative?

Supports:

  • Received endorsements from organizations and well-known people for their first draft of their Bill of Rights (2014) for children’s environmental health. For example, Raffi Cavoukian, a Canadian singer and acclaimed children’s entertainer who supports global restoration, performed at the launch of the 2014 Bill of Rights. Bonnie’s work has also received support from various civil servants; medical officers working in public health; Dr. Philip Landrigan, a pediatrician who is globally recognized in children’s right advocacy; and David R. Boyd, an environmental lawyer and the UN Special Rapporteur on human rights and the environment.
  • Gaining access to organization’s resources (e.g., lawyers and partnerships from the Office of the Child and Youth Advocate of New Brunswick, Ecojustice Canada, East Coast Environmental Law) by networking with others working in the field.
  • Facing less constraints after retirement.

Barriers:

  • Gaining support for publishing the initial draft of a Bill of Rights focusing on children’s environmental health. After the initial launch of the drafted Bill in 2014, there was a lack of capacity to move the Bill forward into legislation.
  • Policy makers did not see the link between protecting children’s environmental health and the broader benefit to the general population and the environment.

How do you recommend others get involved in the type of sustainability work you are doing? Is there any advice or are there any resources you would recommend to other nurses interested in starting their own sustainable practice initiatives?

Where can others contact you, if they are interested in learning more about your work?

bonnielhb@gmail.com

For National Nursing Week 2022, CASCADES and CANE-ACIIE are sharing nurses’ stories about how they are engaging in environmental sustainability and environmental justice within their roles in the hospital, community, administration, education, research or in government. 

How will you answer the call for environmental sustainability in your nursing role?

Join in the discussion in the CASCADES forum, and register today for our one-hour networking event, Environmental Sustainability in Nursing: Building Connections and Inspiring Action on June 1st.

Histoires de la semaine nationale des soins infirmiers: Bonnie Hamilton Bogart

Bonnie Hamilton Bogart

Vous aimez cette histoire ? Partagez s'il vous plait!

Veuillez décrire votre rôle et/ou vos expériences dans la pratique ?

Bonnie Hamilton Bogart est une infirmière diplômée à la retraite et une consultante en santé publique et en développement de la petite enfance, avec plus de 40 ans d’expérience. Elle a commencé comme propriétaire d’une crèche et est devenue une professionnelle expérimentée de la recherche et des politiques publiques. Depuis sa retraite, Bonnie a consacré deux décennies à la santé environnementale des enfants au Nouveau-Brunswick.

Quels sont vos expériences en vous engageant dans la durabilité et la justice environnementale ? Quels sont des projets en durabilité que vous avez dirigés, mis en œuvre ou auxquels vous avez participé ?

Voici quelques-unes des expériences de Bonnie :

Comment avez-vous commencé à vous engager dans la durabilité et la justice environnementale ? Qu’est ce qui vous a inspiré ?

Une grande source d’inspiration pour Bonnie a été le livre historique de Theo Colborn, “Our Stolen Future”, le premier livre à rassembler les preuves de l’impact des dangers environnementaux sur notre système endocrinien et notre fertilité, affectant ainsi la santé et la survie de l’homme. En outre, Raffi, troubadour des enfants, est devenu le champion de la santé environnementale des enfants et une source d’inspiration constante pour Bonnie.

Avez-vous rencontré des barrières et/ou des ressources en vous engageant et en mettant en œuvre des projets de durabilité ? Quel était l’effet sur votre capacité à mettre en œuvre l’initiative de durabilité ?

Soutiens :

  • A reçu l’aval d’organisations et de personnes connues pour la première version de leur Charte des droits (2014) pour la santé environnementale des enfants. Par exemple, Raffi Cavoukian, un chanteur canadien et un animateur pour enfants acclamé qui soutient la restauration mondiale, s’est produit lors du lancement de la déclaration des droits de 2014. Le travail de Bonnie a également reçu le soutien de divers fonctionnaires, de médecins travaillant dans le domaine de la santé publique, du Dr Philip Landrigan, pédiatre mondialement reconnu dans la défense des droits de l’enfant, et de David R. Boyd, avocat spécialiste de l’environnement et rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l’homme et l’environnement.
  • Avoir accès aux ressources de l’organisation (par exemple, les avocats et les partenariats du Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse du Nouveau-Brunswick, Ecojustice Canada, East Coast Environmental Law) en établissant des réseaux avec d’autres personnes travaillant dans le domaine.
  • Faire face à moins de contraintes après la retraite.

Obstacles :

  • Obtenir un soutien pour la publication de l’ébauche initiale d’une déclaration des droits axée sur la santé environnementale des enfants. Après le lancement initial de l’ébauche de la déclaration des droits en 2014, il y avait un manque de capacité à faire avancer la déclaration des droits vers la législation.
  • Les décideurs politiques ne voyaient pas le lien entre la protection de la santé environnementale des enfants et les avantages plus larges pour la population générale et l’environnement.

Avez-vous d’avis pour ceux qui veulent s’impliquer dans les types de travaux de durabilité que vous effectuez ? Avez-vous d’avis pour les infirmier.e.s que veulent lancer leurs propres initiatives en matière de pratiques durables ?

Comment les autres peuvent-ils vous contacter pour en savoir plus sur votre travail ?

bonnielhb@gmail.com

Pour la Semaine nationale des soins infirmiers 2022, #Nousrépondonsàlappel. CASCADES et ACIIE cherchent pour partagent les histoires des infirmier.e.s qui s’engagent dans la durabilité et la justice environnementale dans leurs rôles, que ceux sont dans un hôpital, la communauté, l’administration, l’éducation, la recherche ou pour le gouvernement.

Comment est-ce que vous répondriez à l’appel à la durabilité?

Rejoignez la discussion dans le forum CASCADES et inscrivez-vous pour notre événement de réseautage le 1e juin, La durabilité environnementale dans les soins infirmiers : Développer des liens et inspirer l’action.